Moto Youngtimers
Tous motards, toutes marques, tous âges, le plaisir de la moto et des bons moments, tout simplement !!!

La devise du forum : Amitié, paix, liberté, humour et respect !
cool super

N'hésitez pas à vous enregistrer pour profiter pleinement de toutes les rubriques du forum !

C'est rapide, sans danger et çà fait du bien !!!


salut

L'histoire de la Norton Commando

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'histoire de la Norton Commando

Message par Black Cat le Ven 25 Jan 2013, 18:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Produite jusqu’en 1977, la Norton Commando fut présentée dix ans plus tôt au salon d’Earls Court. Son moteur à deux cylindres verticaux accouplé à une boîte séparée est dérivé de l’Atlas (750 cm3) dont l’origine remonte au Model 7 (500 cm3) de 1948. La Commando crée la surprise en adoptant un châssis dans lequel le groupe moto-propulseur-bras oscillant est isolé du haut du cadre par un montage sur silentbloc. Baptisé «  Isolastic  », ce système isole le conducteur des vibrations inhérentes au bicylindre calé à 360° (les deux pistons montent et descendent en même temps). Avec son dosseret de selle, ses lignes «  tendues  » et ses couleurs vives, la Commando fait «  moderne  » et se voit élue «  moto de l’année  » en 1968. En 1969, elle prend le nom de Fastback tandis qu’une version Roadster apparaît, à petit réservoir (11l) et selle normale, sans soufflets de fourche. Une version «  S  » voit également le jour, avec des silencieux relevés à contre-cônes. De 1970 à 1972, la Roadster reçoit un frein à disque à l’avant et une version est proposée avec le moteur «  Combat  », gonflé au point de s’avérer très fragile. Aux côtés de la Fastback, la marque décline aussi une version Street-Scrambler aux échappements jumelés sur un côté et un modèle custom, la Hi-Rider. Fin 1972, la Fastback disparaît et l’Interstate est proposée avec un réservoir de 24 l et le moteur Combat. En 1973, les Commando Roadster et Interstate voient leur cylindrée passer à 828 cm3 après réalésage, ce qui entraîne de nombreuses modifications de la mécanique. En France, elles sont homologuées avec de gros silencieux (Black-cap) et un volumineux filtre à air. La 750 n’a plus qu’un an à vivre, doublée d’une 850 cm3 en série limitée (300 ex.), la John Player Special aux couleurs du sponsor des Norton en courses de production 750. Il y eut également des «  production Racer  » issues de la série et préparées pour la course, les fameuses «  Yellow-peril  ». En 1975, la Commando n’existe plus qu’en 850 cm3, Hi-Rider (pour les USA), Roadster ou Interstate. Elles reçoivent des commandes aux pieds aux standards japonais, un frein à disque à l’arrière et un démarreur électrique peu efficace. Heureusement, le kick a été conservé. Les dernières Commando seront vendues en 1978.
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum