La Direction générale des véhicules a intimé l'ordre à l'organisateur de se conformer à la loi. Mais la limite légale est ténue.