S’appuyant sur le Code de la route, le maire de Naujac-sur-Mer estime que ces systèmes embarqués gênent les conducteurs et risquent de causer des accidents. La Préfecture peut encore demander d’invalider ce texte.