Moto Youngtimers
Tous motards, toutes marques, tous âges, le plaisir de la moto et des bons moments, tout simplement !!!

La devise du forum : Amitié, paix, liberté, humour et respect !
cool super

N'hésitez pas à vous enregistrer pour profiter pleinement de toutes les rubriques du forum !

C'est rapide, sans danger et çà fait du bien !!!


salut

SWM GRAN MILANO 440

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SWM GRAN MILANO 440

Message par Black Cat le Lun 23 Mai 2016, 23:38

Après la SWM Silver Vase ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), voici sa cousine !

****************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SWM ne se relance pas uniquement sur les voies de son passé en tout-terrain, mais s’attaque aussi à celle du néo-rétro. Propriété de Shineray, un fabricant chinois connu chez nous pour produire les Mash Five Hundred et Scrambler, SWM produit en Italie, dans l'usine de Varese. Toutefois, plus grand chose à voir avec les Mash : un moteur différent et des choix techniques plaçant la barre nettement plus haut question équipement et finition. Voici la Gran Milano, qui débarque sur nos routes dans la foulée de la Silver Vase, la version Scrambler que nous avons déjà essayée…

STYLE ITALIEN
Il faut bien reconnaître que le coup d’essai est un coup de maître. Elle a de la gueule cette Gran Milano, tout comme la Silver Vase dans le genre scrambler d'ailleurs. Et pourtant, SMW n’a pas d’histoire dans le domaine de la moto routière. Le constructeur sino-italien a opté pour un monocylindre à refroidissement par air et culasse 4 soupapes, désormais passé en 445 cm3 et doté d’une nouvelle injection. Son allure rappelle le Honda XR 400 avec sa double sortie d’échappement et son petit radiateur d’huile. Ce moteur est peaufiné chez Athena en Italie. D’ailleurs cette moto, intégralement construite en Italie, fait appel à nombreux sous-traitants nationaux et finalement peu de pièces sont chinoises.

Le moteur propose une puissance de 25 kW (34 chevaux) à 7000 tr/mn et un bon couple de 36 Nm à 5500 tr/min. Mais c’est en appuyant sur le démarreur que la magie opère avec des vocalises dignes d’entrer à la Scala…

MÉLODIE SUR SOL
Le son est rauque et généreux. La SWM soigne les sens car, en plus, on est bien installé à bord. Nous avons la selle monoplace pour cet essai. A la fin de la journée, nous monterons la biplace pour constater le très bon confort dans les deux cas. Pas trop haute, à 810 mm du sol, elle permet aux petits gabarits de toucher terre et aux grands de se reculer, même avec le dosseret. Bien vu. Côté look, la selle monoplace intègre un magnifique feu triangulaire à leds, alors que la selle biplace met en place un bloc arrière ovoïde des plus classiques et une barre de maintien. Le réservoir anguleux est un poil large au niveau de l'entrejambe et impose de se reculer un peu pour ne pas sentir les arrêtes. Mais très vite on oublie ce petit détail qui sera revu sur la prochaine série.

L’instrumentation est simple et rétro avec grand compteur et compte-tours à aiguille, comme dans le temps. Juste une petite fenêtre numérique avec les totalisateurs (total et partiel). A droite, trois voyants : défaut moteur, essence et point mort. Basta ! C’est rustique donc, mais comme à l'époque…

EQUIPEMENT DE LUXE
Le châssis tubulaire est très classique, un simple berceau dédoublé, et ce sont donc les équipements qui attirent l’œil, avec un train avant impressionnant : fourche inversée de 43 mm FastAce réglable en tout sens, disque flottant de 320 mm pincé par un étrier Brembo 4 pistons à montage radial, larges jantes rayonnées en 17 pouces, mais aussi des garde-boue et carters latéraux en acier… SWM, c’est pas du bidon !

Si l’on poursuit vers l’arrière, on remarque le superbe double pot d’échappement en inox. Seule la sonde lambda de l’injection reste trop visible sur la sortie gauche du cylindre et son câble se fait un peu baladeur. Mais on chipote un peu face à une concurrence qui n’est en rien à ce niveau de finition et de qualité. Ici on a aussi un bras oscillant aluminium ou encore deux amortisseurs réglables en hydraulique, également de marque FastAce. Bref côté suspensions, on peut s’adapter à tous les gabarits et tous les pilotages.

L’originalité est également de livrer la selle biplace en plus afin que le propriétaire puisse choisir son style en fonction de son humeur ou de son utilisation : solo ou duo !

FIÈRE ALLURE
Première et l’on cale : ah oui j’ai oublié la béquille coupe-circuit ! L’embrayage est ferme, mais très progressif. Le moteur est plein et l’on évolue facilement en ville. On la remarque à la fois pour le style vintage mais aussi pour son bruit inhabituel, sourd et puissant mais pas agressif.

La position de conduite est assez sur l’avant avec des demi-guidons bracelets, placés au-dessus du té supérieur de fourche. Ils sont assez écartés, pour permettre un rayon de braquage correct, mais sans plus.

Avec la vitesse, on se couchera un peu plus vers l’avant pour améliorer le CX et grappiller quelques km/h de mieux. Les rapports de boîte s’enchaînent rapidement sans forcement passer par l’embrayage et l’on voit que les accélérations sont privilégiées à la vitesse de pointe. Le rupteur agit à 9000 tr/min et l’on se demande bien pourquoi le compte-tours ne passe au rouge qu’à 10 000 tr/min...?

La bonne utilisation de ce moteur est entre 4 et 6000 tours. Par contre cela vibre à tous les étages, des rétros au repose-pieds surtout que ceux du pilote sont en aluminium et ne filtrent donc rien. De Good vibrations comme on en avait dans le temps sur ces chères anglaises. Elles changent de battements suivant le régime, mais sont toujours là. On s’habitue au fil du roulage appréciant alors les qualités dynamiques de la Gran Milano.

ALLURE SÛRE
Le comportement est sain. Il faut la placer, comme les anciennes, mais les roues en 17 pouces l’y aident. Elles sont chaussées de pneus Golden Tyre à sculptures qui finalement ne génèrent aucun mouvement parasite, mais cela manque un peu de précision en entrée de courbe. Et on note un peu de lourdeur dans les changements d’angle, mais cela tient bien. On peut être surpris par ce choix, alors que la Gran Milano se positionne en Café Racer. Surtout que côté freinage, c’est plutôt musclé et efficace. Le levier est réglable en attaque, pour un parfait feeling. En revanche, le frein arrière bloque trop vite.

GRAN CONFORT
La Gran Milano fait donc le bonheur de son pilote sur les petites routes et se montre même digne de rouler sur autoroute avec un 140 compteur (à 8100 tr/min). La protection est nulle à cette vitesse et il faut un peu se plaquer sur le réservoir pour y arriver. Un petit gabarit pourra prendre 5 à 6 km/h de mieux, mais guère plus ! Ce n’est toutefois en rien son terrain de jeu, mais en comparaison, sur ce même trajet avec une Royal Enfield, la SWM s’en tire bien mieux.

La bonne surprise vient du confort et c’est un point fort. Après 100 bornes, pas mal au c… La selle est ferme mais absorbe bien et les suspensions gomment les imperfections sans heurs. C’est rare de trouver cela sur ce type de machines où souvent on dispose de suspensions rebondissantes…

Voici la SWM Gran Milano, qui débarque sur nos routes dans la foulée de la Silver Vase, la version Scrambler que nous avons déjà essayée… SWM ne se relance pas uniquement sur les voies de son passé en tout-terrain, mais s’attaque aussi à celle du néo-rétro. Propriété de Shineray, un fabricant chinois connu chez nous pour produire les Mash Five Hundred et Scrambler, SWM produit en Italie, dans l'usine de Varese. Toutefois, plus grand chose à voir avec les Mash...



Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

FICHE TECHNIQUE
Type monocylindre 4T, refroidissement par air et huile, simple ACT, 4 soupapes
Alésage x Course 90 x 70 mm
Cylindrée 445 cm3
Puissance 25 kW à 7000 tr/min
Couple 36 Nm à 5500 tr/min
Mise en route démarreur électrique
Transmission 5 rapports, chaîne
Suspension avant fourche télescopique inversée ø 43 mm
Suspension arrière 2 amortisseurs réglables hydraulique et pré-contraintee
Frein avant disque pétale, diamètre 320 mm
Frein arrière disque, diamètre 220 mm
Pneu avant 120/70 x 17
Pneu arrière 150/60 x 17
Poids 145 kg
Hauteur de selle 809 mm
Longueur 2069 mm
Empattement 1410 mm
Essence 22,5 litres
Coloris Marron, gris
Garantie 2 ans pièces et M.O, km illimité
Disponibilité mars 2016
Contact [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Prix 5960 €
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SWM GRAN MILANO 440

Message par bipbip le Mar 24 Mai 2016, 18:38

belle bécane bien équipée ,manque un peu de cv
avatar
bipbip
Youngtimer senior
Youngtimer senior


Revenir en haut Aller en bas

Re: SWM GRAN MILANO 440

Message par Daftom le Mar 24 Mai 2016, 23:14

pas mal pour se traîner en ballade, elle est bien faite, dommage pour le manque de poneys.
Merci le vacancier!!! Content
avatar
Daftom
Youngtimer expert
Youngtimer expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum