Moto Youngtimers
Tous motards, toutes marques, tous âges, le plaisir de la moto et des bons moments, tout simplement !!!

La devise du forum : Amitié, paix, liberté, humour et respect !
cool super

N'hésitez pas à vous enregistrer pour profiter pleinement de toutes les rubriques du forum !

C'est rapide, sans danger et çà fait du bien !!!


salut

Bullit Cooper 125 | Vintage mania : Mash fait des émules !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bullit Cooper 125 | Vintage mania : Mash fait des émules !

Message par Black Cat le Mer 18 Mar 2015, 19:56

cat Cà faisait longtemps que je ne vous avais pas fait partager un essai moto, chose faite ! Très content

Nous connaissions Mash, voici Bullit, les mêmes petites 125 chinoises lookées vintage avec un style encore plus anglais et une déco plus chic. Voilà pour les apparences, mais la marque Bullit peut aussi compter sur des tarifs tout aussi compétitifs. Le succès de ce segment fait forcement des émules. La société belge Mooof, qui distribue déjà Neco, se lance donc dans cette aventure avec deux modèles. La guerre est donc déclarée dans le monde du 125 rétro ! Découverte de la Cooper...

COOPER CHIC

La Cooper joue la carte chic et moins tape-à-l’œil que la Mash Seventy. Pas de surprise, cela reste une moto simple, un petit roadster joliment réalisé et dont la finition se montre très correcte. Le logo Bullit Motorcycles en relief sur le réservoir de 12,5 litres doté de grippe-genoux fait cossu. Le sigle Cooper avec le drapeau anglais sème même le doute sur ses origines. Mais non, ce n’est pas une petite anglaise qui débarque sur le continent, mais une chinoise pur cru qui n’a pas froid aux yeux. A la différence des Mash, elle n’est pas fabriquée chez Qingqi mais chez un autre producteur chinois. De fait, les deux modèles n’ont que leur moteur en commun.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

COOPER CHOC

Il est temps de voir ce que nous propose la Bullit pour moins de 2000 €, avant de passer à l’action à son guidon. On a apprécié son look flatteur, mais le reste est-il à la hauteur ? On s’installe au guidon, constatant une position de conduite naturelle. La selle se positionnant à 760 mm, toutes et tous ont les deux pieds parfaitement au sol à l’arrêt. On note des repose-pieds caoutchoutés, mais seuls ceux du passager sont repliables.

Le guidon peint en noir mat comprend le commutateur d’éclairage, le démarreur et le coupe-contact à droite ; la main gauche ayant les traditionnels clignotants, avertisseur, inverseur code-phare + appel de phare. Au centre prend place le compteur rond avec totalisateurs général et partiel à rouleaux. Deux voyants, clignotant et point mort, complètent une instrumentation minimaliste. Les deux rétros ronds offrent une vision correcte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

EN ROUTE, LE CHARME OPÈRE

Démarreur : il n’y a pas de kick et il faudra toutefois avoir replié la béquille latérale à coupe-circuit avant d’actionner le démarreur. Le starter est situé sur le carburateur, mais il fait 15 °C, alors ce n’est pas utile de le mettre. C’est déjà presque le printemps sur la Côte d’Azur… Le démarrage est alors immédiat pour entendre une belle sonorité rauque et valorisante sortir du silencieux "saucisson". Une appellation due à sa forme qui se réduit à un tube en entrée et en sortie.

La Cooper embarque un moteur 4-temps à refroidissement par air d’origine Suzuki (eh oui, c’est avec les joint-ventures des années 1980 que les marques chinoises ont acquis la technologie japonaise). Il propose un peu plus de 11 chevaux à 10 000 tr/mn avec un couple de 9 Nm. Tout cela associé à une boîte 5 rapports bien étagée et verrouillant facilement les passages de vitesses. Le moteur se montre vigoureux et plus pimpant que nous le pensions. Il accélère correctement jusqu’à 90 km/h, et affiche une bonne allonge pour passer les 100 km/h. Seulement à haut régime, au-dessus des 8000 tr/min, les vibrations se font un peu sentir. Bonne surprise même en côte où le monocylindre ne faiblit pas avec la pente. On s’amuse donc bien vite à son guidon, d’autant que la moto est facile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

AGILE ET SÛRE

Avec ses 108 kg sur la balance, la Cooper se manie avec facilité. Sa direction se montre parfois un peu légère, surtout en duo où elle perd de sa précision. Les jolies jantes rayonnées chaussent des pneus de 18 pouces à l’avant et de 16 pouces à l’arrière, assurant une bonne tenue en virage. La Bullit reste réactive et l’on peut corriger sa trajectoire en permanence. L’amortissement de la fourche de 34 mm, munie de protections par soufflet, comme au bon vieux temps, est ferme. Tout comme l’arrière confié à deux amortisseurs réglables sur 5 crans, mais utilisé ici au plus souple. La selle compense un peu sur les chaussées dégradées, et notre balade de 150 km pour cette prise de contact n’a pas laissé de trace sur notre séant. Le comportement global est sain et la trajectoire conservée même sur mauvais revêtement. La balade devient vite un plaisir surtout accompagnée du feulement de l’échappement qui participe au charme du vintage sans fatiguer les oreilles du pilote ou des passants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

MULTIFONCTION

Le freinage est bon, avec un disque avant pincé par un étrier double piston donnant entière satisfaction aussi bien en puissance qu’en feeling. C’était d’ailleurs un point qui péchait sur la Mash Seventy et qui est un des atouts de cette Bullit Cooper. L’arrière reste confié à tambour qui est juste là pour ralentir. Le passager pourra se tenir à deux poignées latérales ou au généreux arceau arrière, prolongeant la selle à surpiqûres. Cet arceau surmonte le petit feu arrière ovale.

La Cooper est une moto de balade, mais aussi de ville au quotidien, pour ceux qui veulent rouler différent et plus chic qu’avec une Yamaha YBR ou une CBF Honda… Une 125 très homogène qui offre un style anglais chic et  séduisant à prix contenu.

Pour ceux qui veulent plus de sport, Bullit propose la CooperS avec de nombreuses différences, mais c’est une autre histoire et un autre essai…

ENFIN UN CHALLENGER À MASH !

Voilà enfin une 125 vintage qui vient contester le quasi-monopole de Mash sur le segment rétro dans cette cylindrée. Trois ans après la sortie de la Seventy, la Bullit Cooper dispose des mêmes atouts et d'un petit avantage sur le plan de l’esthétique, voire d’une meilleure finition et un meilleur freinage. Une Cooper qui va rapidement faire sa place sur le marché français, même si le réseau de Mooof/Neco, qui compte une centaine de concessions en France, est moins étoffé que celui de la Sima



Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bullit Cooper 125 | Vintage mania : Mash fait des émules !

Message par bipbip le Jeu 19 Mar 2015, 11:13

petite info :la Mash est bien fabriquée en Chine ,mais son développement est français,réalisé par la SIMA à Beaune qui possède et distribue la marque (source moto journal)
avatar
bipbip
Youngtimer senior
Youngtimer senior


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum