Moto Youngtimers
Tous motards, toutes marques, tous âges, le plaisir de la moto et des bons moments, tout simplement !!!

La devise du forum : Amitié, paix, liberté, humour et respect !
cool super

N'hésitez pas à vous enregistrer pour profiter pleinement de toutes les rubriques du forum !

C'est rapide, sans danger et çà fait du bien !!!


:moto4: salut
Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» 1 épave -> 3 motos (par Laurent COCHET (aka lolo))
par rt07 Aujourd'hui à 07:09

» Fazer 1000 exup FZS
par rt07 Aujourd'hui à 06:49

» Bonjour au youngmamers
par rt07 Aujourd'hui à 06:27

» DIDIER SUPER, une nouvelle race de philosophe
par lapincompris Aujourd'hui à 00:20

» Vieilles affiches et publicités en tout genre
par Black Cat Hier à 19:16

» Changement de pneu
par Daftom Mar 19 Juin 2018, 23:35

» COCORICO (non pas pour les footeux)
par Daftom Lun 18 Juin 2018, 22:51

» Les silencieux "chinois", ça vaut quoi ?
par Daftom Lun 18 Juin 2018, 21:45

» Bientôt une nouvelle réforme du permis moto ?
par Daftom Lun 18 Juin 2018, 21:36

» 600 CBR type PC23
par XJ58L Sam 16 Juin 2018, 20:20

» Bientôt une loi pour conserver les 90 km/h dans les départements ?
par Daftom Sam 16 Juin 2018, 14:04

» 80 km/h : Édouard Philippe a signé le décret
par Daftom Sam 16 Juin 2018, 14:01

» Les pocket-bikes du staff Honda (Young Machine)
par Daftom Sam 16 Juin 2018, 13:56

» Videos de motos, histoire de regrouper ce qu'on a vu et faire partager
par Daftom Sam 16 Juin 2018, 13:52

» Vincent-Dearden 1000 Black Lightning compresseur 1950
par Daftom Sam 16 Juin 2018, 13:42

» Un jeune pilote espagnol décède en course
par rt07 Jeu 14 Juin 2018, 16:18

» Restrictions de circulation : ça s’étend !
par bipbip Jeu 14 Juin 2018, 10:48

» 45e salon de Tokyo : Kawasaki Z 900 RS
par rt07 Mer 13 Juin 2018, 20:48

» Ma région, mon département, découverte
par Daftom Mar 12 Juin 2018, 22:20

» L’Âme et la machine
par bipbip Mar 12 Juin 2018, 11:30

» Mais pourquoi tu le gardes, ton vieux tracassin ?
par bipbip Mar 12 Juin 2018, 11:27

» journées nationales de la moto et des motards
par Fab 58 Mar 12 Juin 2018, 08:07


Pilote de légende : John KOCINSKI

Aller en bas

Pilote de légende : John KOCINSKI

Message par Arai le Sam 21 Fév 2015, 14:33

John KOCINSKI

Un génie ingérable

Pilote extrèmement doué, John Kocinski ne s'est pas bâti le palmarès que son talent aurait dû lui offrir. La faute à un carractère de cochonet un manque de régularité, qui lui ont valu de se retrouver au ban du monde des GP.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En 1996, pour sa première saison en Superbike, Kocinski se classe 3ème du Championnat sur sa Ducati.
L'année suivante, il passe chez Honda et décrochera le titre.

Il fut l'un des derniers représentants de la génération de pilotes américains qui déferla et imposa sa loi sur les Championnats du monde de vitesse dans les années 1980. Bourré de talent, John KOCINSKI n'a toutefois jamais réussi à décrocher ce titre de Champion du monde 500 que ses compatriotes Spencer, Lawson, Rainey et Schwantz ont su épingler à leur palmarès à cette époque. Né à Little Rock en 1968, dans l'Arkansas, John KOCINSKI commence à courir à l'âge de 4 ans, encouragé par son père Jerry qui lui bricole sa première moto. Après une florissante carrière de pilote amateur, durant laquelle il gagne plusieurs Championats AMA, il décroche sa première victoire sur le circuit pro avec une 250 Yamaha TZ, le 1er septembre 1985, à Brainerd. Le talent du gamin est vite repéré par Kenny ROBERTS, qui se prépare à devenir team manager et le prend sous son aile. John part s'entraîner à Modesto, dans le ranch de Roberts et poursuit quelques saisons sa carrière dans le Championnat américain. Il roule en 250 et en Superbike. En 1987, il est Champion des Etats-Unis 250 et s'en va disputer sa première course à l'étrager au sein du team Roberts Lucky Strike, John KOCINSKI se confirme au top en terminant les Huit Heures de Suzuka sur la troisième marche du podium.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pilote surdoué, mais aussi caractériel et à la limite de la paranoïa,
John KOCINSKI a eu ses fans et en même temps nombre de détracteurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kocinski a fait gagner la 500 Cagiva de Grand Prix à Laguna Seca (1993) et Eastern Creek (1994).

DEBUTS EXPLOSIFS
En 1988, John KOCINSKI décroche un nouveau titre sur ses terres et participe à ses deux premiers GP 250. Il se classe 5ème au Japon et 4ème à Laguna Seca après avoir signé la pole position. L'année suivante, Roberts le lance dans le grand bain de la 500.
Coup d'essais, coup de maître, le petit américain se classe 5ème sur le circuit de Spa Francorchamps où il n'avait jamais mis les pieds. Cette même année 1989. John décroche son troisième titre aux Etats-Unis et gagne ses deux premiers GP 250, à Suzuka et à Laguna Seca. Dés lors, il est fin prêt pour le Championnat du monde 250 et le prouve aussitôt, avec sept victoires dans sa première saison de Grand Prix, en 1990 : Etats-Unis, Espagne, Italie, Pays-bas, Belgique, Hongrie, Australie. L'Américain s'octroie ainsi le titre de Champion du monde avec 15 points d'avance sur Carlos CARDUS et même 39 points sur Luca CADALORA !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Champion du monde 250 en 1990, Kocinski débarque en catégorie reine sur la 500 Yamaha, se classe 4ème du Championnat en 1991 et 3ème l'année suivante.

PASSAGE EN 500
Révélation de la saison 1990, John KOCINSKI obtient sans attendre un guidon officiel en 500, dans l'écurie Yamaha Marlboro, aux côté de son aîné Wayne RAINEY. Pour ses débuts dans la catégorie reine. Le Champion du monde 250 en titre monte à cinq reprises sur le podium, dont une fois pour la victoire en Malaisie. Il est 4ème du Championnat, puis 3ème l'année suivante, en 1992. Mais, comme en 1991, il ne gagne qu'un seul GP (Afrique du sud) et supporte mal la domination insolante de Rainey, son coéquipier. Kocinski quitte le navire Roberts.


CARACTÈRE DE COCHON
Le team Tech 3 qui, à cette époque, fait rouler les 250 Suzuki, s'adjuge alors les services du pilote américain. 'Redescendu' dans la catégorie des quart de litre pour cette saison de 1993, John KOCINSKI fait parler la poudre lors des tests hivernaux, record du tour sur record du tour. Pourtant, bien qu'il monte sur le podium de la première course, en Australie, l'officiel Suzuki ne réussit pas à renouveler la performance lors des épreuves suivantes. Arrive alors le Grand Prix des Pays-Bas. À la lutte pour la victoire avec Capirossi et Harada, Kocinski doit finalement s'incliner face à la Honda de l'Italien ainsi que la Yamaha du Japonais. Fou de rage, l'Américain casse délibérément le moteur de sa Suzuki dans le tour d'honneur et refuse de monter sur le podium. La sanction est immédiate. John prend la porte et rentre chez lui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Accusant le travail des techniciens de sa 250 Suzuki, Kocinski casse son moteur dans le tour d'honneur et refuse de monter
sur le podium du GP des pays-Bas 1993.

ULTIME SURSAUT EN SUPERBIKE
Pour la fin de cette saison 1993, l'usine Cagiva lui offre la possibilité de participer au Grand Prix des Etats-Unis 500. Bingo ! Kocinski décroche la victoire devant Barros et Cadalora. Engagé par le constructeur italien, John remporte une nouvelle victoire début 1994, sur le circuit d'Eastern Creek. Ce sera son dernier succès en Grand Prix, qui cèle de façon positive sa 3ème place du Championnat du monde. Et lorsque Cagiva annonce son retrait des Grand Prix en fin d'année, Kocinski jette l'éponge.
Après une année sabbatique, durant laquelle il se consacre à la pratique du jet-ski, Kocinski revient à la moto en 1996, au travers du mondial Superbike avec Ducati. Il fini alors 3ème du Championnat et décroche le titre l'année suivante avec une Honda RC45. Ce succès lui vaut de revennir en Grand Prix pour le compte de l'usine japonaise avec le team Pons dans un premier temps, puis avec celui de Erv KANEMOTO en 1999. Mais le succès n'est plus au rendez-vous et John décide de tirer définitivement le rideau.


John KOCINSKI en QUELQUES DATES
Né le 20 mars 1968 à Little Rock, Arkansas, Etats-Unis.

. 1972 : premières courses en Minibike avec une Kawasaki.
. 1981 : premières courses de Dirt track
. 1985 : première victoire en Championnat AMA 250.
. 1987 : Champion des Etats-Unis 250 et 3ème des Huit Heures de Suzuka.
. 1988 : premiers Grand Prix au Japon (5ème) et aux Etats-Unis (4ème et pole position).
. 1989 : premières victoires en Grand Prix 250 au Japon et aux Etats-Unis.
. 1990 : Champion du monde 250 avec Yamaha.
. 1991 : première victoire dans la catégorie reine, il se classe 4ème du Championnat du monde 500 avec Yamaha.
. 1992 : 3ème du Championnat du monde 500 avec Yamaha.
. 1993 : 12ème du Championnat du monde 250 avec Suzuki, vainqueur du GP des Etats-Unis 500 avec une Cagiva.
. 1994 : 3ème du Championnat du monde 500 avec Cagiva.
. 1996 : 3ème du Championnat du monde Superbike avec Ducati.
. 1997 : Champion du monde Superbike avec Honda.
. 1998 : 12ème du Championnat du monde 500 avec Honda.
. 1999 : 8ème du Championnat du monde 500 avec Honda.

PALMARES JOHN KOCINSKI

. 18 victoires en Grand Prix
. 2 titres de Champion du monde
250 : 1990
Superbike : 1997


Dernière édition par Arai le Mar 26 Mai 2015, 21:46, édité 1 fois
avatar
Arai
Modérateur
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilote de légende : John KOCINSKI

Message par Black Cat le Mar 24 Fév 2015, 16:54

Un sale caractère dans un excellent pilote, bien dommage.
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum