Moto Youngtimers
Tous motards, toutes marques, tous âges, le plaisir de la moto et des bons moments, tout simplement !!!

La devise du forum : Amitié, paix, liberté, humour et respect !
cool super

N'hésitez pas à vous enregistrer pour profiter pleinement de toutes les rubriques du forum !

C'est rapide, sans danger et çà fait du bien !!!


salut

HONDA VF750F : la révolution en douceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HONDA VF750F : la révolution en douceur

Message par Black Cat le Sam 17 Jan 2015, 20:02

Interceptor ……ça le fait non ? C'est le nom de la VF750 F aux USA. A sa sortie cette machine avait tout pour épater la galerie ! Meme avec un nom de code . Motorisation V4, cadre périmetrique en tubes carrés, jante avant de 16 pouces, bras oscillant en alu, elle fut élue machine de l'année 82 à peine avait elle été présentée lors des salons d'automne sans que quiconque ne l'ait essayée !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Leçon de technologie
Honda a toujours proné le progrès technique et l'innovation. L'histoire de la VFF débute en 79. Honda décide de revenir en Grand Prix 500 avec un 4 temps 8 Pour contrer les puissants 2 temps, il fut choisi la voie la plus invraisemblable de la moto moderne : un V4 4 temps à pistons ovales. Cette campagne fut pour certains une chose ridicule car les résultats ne furent jamais glorieux. Pourtant, à y regarder de près on se dit ...qu'il y a bien des morceaux cette aventure là dans tous les V4 de route qui viendront ....à commencer par la VFF  !

En effet, Honda a utilisé sa NR de GP comme un laboratoire et la VFF en reçoit les fruits : un V4 à la sauce racing ! Même si elle n'est pas la première à recevoir un V4 ( un custom et une routière en sont équipées dès 82 ) la VF750F est la première à le mettre en mode sport !

Un V4 est plus cher et plus compliqué : deux culasses, deux distributions, deux radiateurs, un moteur long à caser et haut à intégrer. Par contre, le V4 est étroit ( surface frontale d'un twin ) et son caractère est interessant avec une courbe de couple plate et une souplesse présumée fabuleuse. V4 à 90 °,  16 soupapes, refroidissement liquide, 4 carbus à dépression au centre, et pour les mécanos ....une accessibilité mécanique atroce avec 2 bougies planquées par exemple . Mais ce sont surtout près de 90 chevaux annoncés à 10 000 qui épatent.

Petit clin d'oeil, sur le sabot et sur le réservoir on note la mention V-Four .....Four a porté chance à Honda avec la CB 750. Le lancement d'une nouvelle époque avec le V4 utilise le même mot Four. Comme un talisman ou  comme signe reconnaissable symbolisant toutes les révolutions Honda ?

Fine et innovante : un changement d'ère
Cette moto était visuellement et techniquement totalement différente du reste de la production contemporaine  : Yamaha Seca, Suz GSX, Kawa GPZ.

Toutes basées sur 4 cylindres en ligne à refroidissement par air, toutes pataudes et massives  en comparaison de la fine Honda . La CB Four a lancé la mode des 4 en ligne, la VFF va rompre tout celà !

La VFF présente son moteur d'un nouveau genre dans un écrin remarquable : tube acier de section carrée pour le cadre, roue avant de 16 pouces, bras oscillant en alu, mono -amortisseur à air, fourche réglable à pression d'air et anti plongée, etc...une partie cycle digne des 500 de grand prix ! Le dessin du chassis est périmétrique pour laisser les poutres faire le tour du banc de cylindres arrières. Du jamais vu !

La ligne de la 750 inaugure aussi un tout nouveau style : petit tete de fourche raccordé au cadre, un dosseret de  selle pointu qui cache  le feu rouge, jantes dorées, un sabot moteur intégrant le radiateur n°2, instruments à indications rouge-orange avec une symétrie parfaite ( et les aiguilles vers le bas pour les avoir dans le regard sur la trajectoire quand vous etes à haut régime ), un réservoir comme posé sur les tubes carrés du cadre façon GP. Le gros robinet d'essence aluminium rappelle les vannes zénith d'endurance .

En fait la VFF est une petite révolution à plus d'un titre, regardez la concurrence c'est le siècle précédent !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une souplesse moteur invraisemblable
Les deux demis bracelets coulés en alu ne vous projetent pas en avant . La position est relax. Un peu de starter, un coup de démarreur et la sonorité change là aussi tous vos repères de l'époque .

Un ronronnement grave, rien de très agressif. Première, embrayage hydraulique très doux et la VFF décolle en souplesse. C'est bien le mot qui va vous obséder.

Le moteur super doux, la machine super fine, la jante avant de 16, ce n'est pas une 750 mais un vélo que vous avez en mains. La Honda invente dès les premiers mètres une nouvelle façon de rouler sur une moto  sportive : la facilité.

Agile, douce, la VFF est très avenante. La montée en régime est linéaire la plage de puissance semble s'étendre de 2 à 10 000 tours. C'est bluffant. Les montées en régimes sont longues, le moteur tracte . On ne vous arrache pas des virages violemment, on vous en sort sans aucune faille ni aucun énervement. Il n'y a beaucoup moins de sensations qu'avec un 4 en ligne, c'est moins rugueux, moins hurleur, et pourtant que c'est efficace ! La VFF était donnée pour  215 chrono, et en effet, l'aiguille parvient à tutoyer aisément le 220 compteur si l'on s'efface derrière le tête de fourche . Là le V4 ne ronronne plus du tout, il gronde !

La VFF vous permet d'aborder le meme virage au meme rythme  un rapport en dessous ou un rapport au dessus .....étonnant, mais preuve de son extaordinaire élasticité mécanique !  Couple, souplesse, la courbe est pleine.  Pour aller vite sur le sec, ca facilite la vie, la moto absorbe tout, le chassis est vif et prévis avec un train avant ultra léger en regard des machines contemporaines, mais alors sous la pluie, c'est insuivable !  Dès que les conditions se corsent, la facilité et l'aisance de la VFF semblent effacer les difficultés pour vous !  La moto est non seulement maniable mais elle encaisse tout même à vitesse élevée avec une impériale stabilité. Aucun guidonnage ou louvoiement ne viendra jamais vous perturber

On a alors jamais connu de moteur aussi élastique et disponible ! Ni de moto alliant aussi intensément maniabilité et stabilité.

Fade ou hyper efficace ?
La VFF change les habitudes, et tout le monde ne va pas adhérer immédiatement . Pourtant elle incarne vraiment l'avenir .  
De là va donc naitre toute une famille de V4 Honda avec 2 tetes de ponts : les VFR utilisant la facilité du V4 pour le grand tourisme ultra rapide, les RC utilisant son coté rageur et équilibré pour la course !

Car la VFF va vite, ne l'oubliez jamais.  Son apparente décontraction ne l'empèche pas de vous déplacer à vitesse éclair  Comme vous ne faites aucun effort  souvent vous serez surpris de passer de balade à rythme super élevé sans avoir rien fait de particulier.

Spencer, ancien habitué des Superbikes mode 4 en ligne, va même demander à Honda de pouvoir la conduire à Daytona en Mars 85 après l'avoir essayée par curiosité. " C'est la première Superbike qui est une vraie moto de course" dira t'il .

2 petites années
La VFF ne restera que 2 petites années au catalogue .  En version bleu-blanc rouge ( celle de Spencer ) ou rouge blanc bleu ' celle de l'essai ) puis en une superbe livrée noire blanche et rouge.

Elle sera néanmoins dérivée en VF400F, puis VF500F et enfin VF1000F.  

Dans la catégorie 750, le grand choc viendra 2 ans plus tard avec l'arrivée de la VFR, un nom encore en vigueur aujourd'hui dans la gamme Honda . Mais c'est une autre histoire.

Un V4 sinon rien
A noter que  pour féter toute la dynastie du V4 Honda , le club VFR France a prévu une vaste opération regroupant tosu les V4 pour un tour de piste  derrière F Spencer au Paul Ricard en Avril 2015 !

Toutes les infos et les engagements auprès  de la Sunday Ride Classic !

Une jolie manière de voir toutes les versions du moteur fétiche de Honda en meme temps.

Revolutionnaire
Un moteur nouveau, un châssis mode course, une technologie incroyable mais surtout et par dessus tout une immense facilité. La VFF a bousculé en une seule fois beaucoup de choses dans la production. On ne dirait pas un 750, on dirait une petite moto, sa puissance est étalée tout au long de la courbe, son maniement est léger . Facile, rapide, puissante et souple . Moins mythique que certaines elle est pourtant historique au sens noble du terme . Elle a marqué l'histoire et engendré une incroyable dynastie après elle !

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HONDA VF750F : la révolution en douceur

Message par vf12 le Dim 18 Jan 2015, 19:25

Bonjour

Merci d'avoir partager cet intéressant article sur la VFF . Cela me motive encore plus pour restaurer la mienne , d'ailleurs un des 2 moteurs que j'ai, est déjà en place pour une prochaine auscultation :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le moteur V4 c'est quelque chose ... Quand on y a goûté, on y revient! Il faut dire que ce type de moteur a plusieurs facettes : comportement d'un gros twin quand il est "bas dans les tours", a mi-régime on a la souplesse du 4 cylindres, et quand on dépasse les 5000trs/mn, on découvre un moulbif "rageur" avec le bruit bien caractéristique du V4 plein les oreilles ! Twisted Evil

Voici une de mes anciennes (vendue depuis), une 750VFS. Même architecture moteur que le VFF, mais avec quelques chevaux de moins , et un cadre qui n'était pas a  a la hauteur des prétentions de la motorisation . Mais néanmoins une moto trés attachante et trés facile vivre au quotidien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La voici en action :
(filmé a l'époque avec un simple appareil photo : c'est pas du HD Wink  )



Si vous avez l'occasion un jour d'en essayer une ... laisser vous tenter !
Pardon d'avoir été un peu long, mais quand "ça parle moto" je "quille l'oreille" comme on dit chez nous ! Très content
avatar
vf12
Youngtimer amateur
Youngtimer amateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HONDA VF750F : la révolution en douceur

Message par Black Cat le Dim 18 Jan 2015, 19:41

Comment çà long ? Au contraire les messages en général long sont synonymes d'apport d'informations. Content Merci pour la vidéo, très sympa !!! cool

Je crois que c'est une des première moto que j'ai été voir en 2009 quand je me suis mis à la recherche d'une moto pour mon retour en 2 roues. Celle que j'avais vu ne tournait pas très bien, j'avais laissé tombé.
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HONDA VF750F : la révolution en douceur

Message par Daftom le Dim 18 Jan 2015, 21:30

oui cool, merci pour les info! Content cool
avatar
Daftom
Youngtimer expert
Youngtimer expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: HONDA VF750F : la révolution en douceur

Message par vf12 le Dim 18 Jan 2015, 21:38

Bon alors je remet le couvert   lol!  :

D'abord je revient un instant sur la VFS :

Ce modèle, précurseur de la lignée V4 "grand public", est passé relativement inaperçu a l'époque. Pourtant a y regarder de plus prés, cette moto était une vitrine technologique du savoir faire Honda.
Un petit zoom sur le tableau de bord :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce type de compteur chez les aficionados, est qualifié de "compteur type Airbus" . Outre les compteurs de vitesse et de compte tours qui sont de type analogique (en apparence seulement), on y trouve trois pavés numériques. celui de gauche regroupe les fonctions de totaliseur journalier, horloge, et ... chronomètre ( et oui! quand on veut se tirer la bourre tout seul!) . Celui du centre est un indicateur "de rapport engagé" ( je rappelle que nous sommes en 1982!). A droite on retrouve les témoins de température  et de niveau d'essence sous forme de pavés numériques.
Sur le "bloc neiman" il y a le totaliseur kilométrique (piloté par un capteur et non un câble, au niveau de la roue avant) et différents boutons de réglages pour l'horloge, le chrono et la remise a zéro du totaliseur partiel ...
C'était "classe" non ? pour l'époque ..
Dans la série option , il y avait aussi, le rappel automatique des clignos, et chose moins commune, la moto était livrée avec un câble antivol un peu spécial, je m'explique : Ce câble servait a attacher la moto a un point fixe . D'un coté le câble se "branchait" sur un boitier situé sous le cache latéral gauche, et de l'autre a un point fixe type barrière, arbre , etc ... Ce câble avait la particularité de contenir une fibre optique qui en cas de cisaillement déclenchait une alarme située dans le boîtier cité plus haut ...étonnant non ?

Les particularités moteur.
Illustré par des photos de mon "ex". Noté au passage que la différence notable entre le moteur de la VFS et de la VFF est :le sens de rotation. En effet, la VFS étant doté d'une transmission acaténe, le moteur tourne "a l'envers" par rapport a la VFF .
Bref. Voici la disposition particulière des carburateurs Keihin :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Deux "regardent" vers l'avant et deux vers l'arrière. Le tout, avec les contraintes liées a l'inclinaison des cylindres, générant une forme bien spéciale des cuves pour le réglage des niveaux (de cuves). C'est bien torturés non ? :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une petite photo maintenant de la distribution :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quatres soupapes par cylindre, entrainement par chaîne "Hyvo", tendeur interne automatique. A noter que comme il y a deux groupes de cylindres séparé, il y a deux chaîne de distribution .. Contrairement  a la "cascades de pignons" inauguré sur les VF1000R et repris sur toute la lignée des VFR a partir de 1986.
Voilà, j’espère ne pas avoir été trop barbant.
avatar
vf12
Youngtimer amateur
Youngtimer amateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HONDA VF750F : la révolution en douceur

Message par Black Cat le Dim 18 Jan 2015, 22:16

Excellent, merci ! Ok
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HONDA VF750F : la révolution en douceur

Message par Daftom le Dim 18 Jan 2015, 22:47

Oui excellent , merci, et c'est vrai que le compteur était très moderne pour l’époque!!
avatar
Daftom
Youngtimer expert
Youngtimer expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: HONDA VF750F : la révolution en douceur

Message par cactus le Sam 24 Jan 2015, 18:48

un pote a 2 vff 750 en pièces ,il attend d'avoir le pognon et le temps pour les refaire propre !
c'est ces premières bécanes ,pas sur que j'arrive lui en tirer une sans lui mettre un pétard sur la tampe Très content Très content Aïe...

cactus
Youngtimer amateur
Youngtimer amateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HONDA VF750F : la révolution en douceur

Message par Daftom le Sam 24 Jan 2015, 22:57

PAN!!! désolé, mais entre un pote et une becanne... lol!
avatar
Daftom
Youngtimer expert
Youngtimer expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum