Moto Youngtimers
Tous motards, toutes marques, tous âges, le plaisir de la moto et des bons moments, tout simplement !!!

La devise du forum : Amitié, paix, liberté, humour et respect !
cool super

N'hésitez pas à vous enregistrer pour profiter pleinement de toutes les rubriques du forum !

C'est rapide, sans danger et çà fait du bien !!!


salut

Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Message par Black Cat le Dim 06 Oct 2013, 08:24

Un rapport, rendu le 30 septembre par les experts du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), et auquel l'AFP a eu accès, préconise de réduire de 10 km/heure la vitesse sur les routes où elle est limitée à 90 km/heure. Elle passerait ainsi à 80 km/heure.

En France, les deux-tiers des décès se produisent en effet sur le "réseau départemental principal" - il s'agit des routes qui n'ont pas de séparateur médian.

Les experts sont toutefois divisés sur les mesures à prendre: ils indiquent que 450 vies seraient sauvées chaque année si on baissait la vitesse sur l'ensemble du réseau, et 200 seulement, si on ne le faisait que "sur les zones les plus dangereuses".

Les premières réactions:

La proposition sera discutée le 29 novembre par l'ensemble des membres du CNSR, que préside le député PS Armand Jung.

Tout en se refusant à prendre ses collègues de vitesse, Pierre Chasseray, le délégué général de 40 millions d'automobilistes, s'y déclare opposé.

En effet, son association remet en cause l'une des conclusions de l'accidentologie qui met en évidence un lien entre vitesse et accidents. En 1982, Jan-Eric Nilsson, chercheur à l'Institut suédois des routes, a montré qu'une diminution de 1 % de la vitesse moyenne entraîne une baisse de 4 % du nombre des accidents mortels.

1% ----> 4%

Ce modèle a pourtant pu être vérifié entre 2002, date à laquelle le président Jacques Chirac a élevé la sécurité routière au rang de "grande cause nationale",et 2010.

Les politiques mises en œuvre, notamment l'installation des radars automatiques et la fin des indulgences envers ceux qui doivent payer des amendes, ont permis de faire baisser la vitesse moyenne.

De 90,5 km/h en 2002 , la vitesse moyenne a chuté à 79,4 km/h en 2010, soit une réduction de 12,26 %. Le nombre de morts est passé de 8250 en 2001 à 3992 en 2010.

Tout en déplorant "la fuite de ce rapport confidentiel", Chantal Perrichon, la présidente de la Ligue contre la violence routière, se réjouit au contraire de cette proposition.
Elle espère qu'elle sera adoptée - par le conseil interministériel de sécurité routière - qui devrait se tenir en janvier - , en dépit de la proximité des élections municipales.

Elle souhaite qu'elle concerne l'ensemble du réseau départemental et non seulement des "zones dangereuses", qui, selon elle, n'existent pas, la dangerosité sur trouvant partout.

Elle rappelle que son organisation est favorable à la diminution des vitesses sur tous les réseaux, mais en priorité sur celui-ci.

Sera-t-elle suivie d'effet?

Le ministre de 'intérieur, Manuel Valls, avait déclaré, le 21 juin, lors de la dernière séance plénière du CNSR: "Je reste convaincu que c'est en baissant davantage la vitesse sur les routes, et notamment les routes secondaires, que nous aurons une baisse de la mortalité. Si demain, il faut des mesures dans ce sens, je n'hésiterai pas à les prendre."

L'objectif de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, était de passer sous la barre des trois mille tués par an, à la fin de son quinquennat. Celui de Manuel Valls, en fait imposé par la Commission européenne, est de les faire passer sous la barre des deux mille en 2020.

Les experts du CNSR l'invitent à agir: ils estiment que les mesures actuelles de sécurité routière, comme le contrôle par les radars, continueront certes à produire leurs effets dans les années à venir. Mais ils évaluent à 2.800 le nombre de tués d'ici à 2020 "si rien de nouveau ne se produit".

Les experts du CNSR proposent également d'éliminer les obstacles verticaux au bord des routes (arbres, murs, poteaux ou fossés), impliqués dans 1.370 décès en 2012, ou au moins de les isoler, par exemple grâce à des glissières de protection.

Une telle mesure, si elle était mise en oeuvre en priorité sur les routes secondaires supportant le plus gros trafic, permettrait selon eux de sauver "entre 120 et 270 vies".
Les experts recommandent pour la financer d'utiliser les recettes des radars (le contrôle sanction automatisé, CSA).

Il suggèrent par ailleurs de lutter contre l'alcool au volant, notamment en réfléchissant à la mise en place d'éthylotests anti-démarrage (EAD) dans certains cas. Les EAD pourraient ainsi être proposés aux jeunes conducteurs, contre une réduction de leur prime d'assurance

Ils invitent à renforcer le "management de la sécurité routière", principalement via une communication "plus réactive et pertinente" le développement du contrôle sanction automatisé (CSA) et l'affectation des recettes du CSA "au financement des actions agissant directement sur la sécurité routière".

Et vous, qu'en pensez-vous?


Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Message par Black Cat le Dim 06 Oct 2013, 08:32

Jusqu'où faudrat-il réduire la vitesse ?

A un moment donné, le nombre de morts diminuera moins vite que la vitesse limite imposé, là on saura que ce n'est plus utile de diminuer la vitesse sur cette route. Chaque portion de route devrait avoir sa propre vitesse limite !
Imaginez un peu le bazar, ingérable !

Interdisons de rouler, plus de soucis ! Cà c'est la solution facile !

Un policier (ou gendarme) derrière chaque citoyen ! Plus de soucis, chômage=zéro ! Une guerre civile dans les 24h00...

L'idée est louable, comme toujours. Je ne pense pas qu'il y ait de solution miracle qui plaise à tous le monde...
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Message par redge le Dim 06 Oct 2013, 09:31

Pour moi baisser la vitesse n'est pas meilleure solution, c'est juste une manière de pouvoir faire rentrer davantage de fric grâce aux futur contrôles Evil or Very Mad 
Une des solutions serait peut-être de débloquer un peut plus de crédits pour faire un meilleur entretient du réseau routier, et la je sais de quoi je parle
Un autre truc qui me gonfle,c'est le matraquage au sujet des diesels qui sont trop polluants (particules fines entre-autre)
Je possède une vielle express diesel de 1990 et je dois passer le contrôle pollution tous les ans, alors que si j'avais une R5 diesel qui a le même moteur elle le contrôle c'est tout les deux ans, cherchez l'erreur  
Par contre vous prenez tous les engins de chantier,tout le matériel agricole, eux ils peuvent faire ce qu'ils veule ils ne polluent pas
Donc arrêtons d’être des vaches a lait et roulons tous en voiturettes,pratiquement plus d’excès de vitesse et plus de contrôle techniques Très content 
Voila c'est mon coup de gueule du jour
avatar
redge
Youngtimer cadet
Youngtimer cadet


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Message par chouan le Dim 06 Oct 2013, 09:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pour moi baisser la vitesse n'est pas meilleure solution, c'est juste une manière de pouvoir faire rentrer davantage de fric grâce aux futur contrôles Evil or Very Mad 
Une des solutions serait peut-être de débloquer un peut plus de crédits pour faire un meilleur entretient du réseau routier, et la je sais de quoi je parle
Un autre truc qui me gonfle,c'est le matraquage au sujet des diesels qui sont trop polluants (particules fines entre-autre)
Je possède une vielle express diesel de 1990 et je dois passer le contrôle pollution tous les ans, alors que si j'avais une R5 diesel qui a le même moteur elle le contrôle c'est tout les deux ans, cherchez l'erreur  
Par contre vous prenez tous les engins de chantier,tout le matériel agricole, eux ils peuvent faire ce qu'ils veule ils ne polluent pas
Donc arrêtons d’être des vaches a lait et roulons tous en voiturettes,pratiquement plus d’excès de vitesse et plus de contrôle techniques Très content 
Voila c'est mon coup de gueule du jour

    IMPOSSIBLE !!!!je rentre pas dedans !!!!!  

bon sérieux, je partage complètement ton avis redge, il y en a marre des pris pour des vaches à lait mais aussi surtout pour des c**s capables de gober n'importe quelle couleuvre !!!!Evil or Very Mad  ils veulent descendre la vitesse... donc bientôt plus besoin d'avoir de grosses cylindrées une petite 125 suffira pour rouler à 80km/h sur les routes de France mais alors le jeune permis qui doit rouler 10km/h en dessous de la vitesse légale pendant 3ans va rouler lui à 70hm/h affraid affraid  donc plus aucune possibilités d'effectuer un dépassement notamment des poids lourds, autobus..etc etc.elle est où la sécurité là ??
Quand à la question du diésel .....c'est juste pour rentrer un max de  c'est tout!!!! ce qui me désole c'est que l'on tient tellement au peu que l'on à et peur de le perdre que personne ne bouge...et c'est finement jouer pour l'état Français car les seules qui ont le pouvoir de bloquer un pays en 72 heures sont les transporteurs, ors pour éviter cela le gouvernement va leurs octroyer des dérogations ( genre gasoil détaxé ) comme aux taxis, ambulances ...etc etc sauf que le pauvre petit artisan qui roule tout les jours ben lui il va pouvoir mettre la clef sous la porte et mettre au chômage les deux gars qui bossent pour lui...voilà la société qui NOUS AVONS TOUS créée !!!! nous sommes aux moins deux en colère !!!Wink Wink 

michel
avatar
chouan
Honorable Fondateur
Honorable Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Message par olivier41 le Dim 06 Oct 2013, 17:03

non moi, je suis content d'ici peu ce seras 30 km/h partout et là mes amis plus de soucis de pollution, j'ai un avantage sur vous j'ai déjà un cheval a la maison!! puis ces bêtes là connaisse toujours le chemin, tu peux rentrer bourrer , il te ramène toujours a l'écurie.   m'enfin je rigole mais dans certaine commune on y viens!!!
avatar
olivier41
Youngtimer confirmé
Youngtimer confirmé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Message par Black Cat le Sam 26 Oct 2013, 07:06

Le passage de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h loin de faire l’unanimité

L’éventualité d’une baisse de la limitation de vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur les routes nationales et départementales suscite de nombreuses réactions au plan national. Quasiment immédiatement après la publication du pré-rapport du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), qui estime que cette mesure permettrait de sauver 450 vies par an ( * ), l’association “40 millions d’automobilistes” lançait une pétition sur internet pour s’opposer à cette proposition. Principal argument avancé : l’alcool et la somnolence généreraient, selon elle, plus d’accidents que la vitesse.

En Haute-Savoie -où les statistiques départementales de 2012 et 2013 font apparaître que la vitesse excessive fait partie des trois causes majeures dans les accidents mortels (lire les Repères)-, les avis sont aussi assez mitigés.
« Il faut que la limitation soit comprise par les automobilistes pour être acceptée et respectée »

Anne Coste de Champeron, directrice de cabinet du préfet, se veut avant tout prudente : « Actuellement, ce projet d’abaisser la limitation de 10 km/h n’en est qu’au stade de la réflexion. Il est vrai que le nombre de morts est directement corrélé à la vitesse. Mais nous avons déjà des progrès à faire pour respecter les limitations de vitesse actuelles. Ce qui passe à la fois par la prévention et la répression. »

Directeur de la Prévention routière de Haute-Savoie, Bernard Faus est assez partagé : « Réduire la vitesse permettrait d’économiser des vies, c’est indéniable. Mais je pense surtout qu’il faut que la limitation soit comprise par les automobilistes pour être acceptée et respectée. Imposer des choses de façon autoritaire, sans expliquer, ça a toujours du mal à passer. Et ce dans n’importe quel domaine. »

Bernard Faus serait donc plutôt favorable « pour du cas par cas plutôt que de faire de cette baisse de 10 km/h une règle générale applicable sur toutes les routes. » Il estime qu’une dizaine de portions de routes dangereuses - « déjà identifiées »- seraient concernées dans le département.

De son côté, Pierre Hérisson, sénateur et président de l’Automobile Club du Mont-Blanc, souhaite avant tout qu’il y ait « un réel débat contradictoire entre la sécurité routière, les associations d’automobilistes mais aussi les constructeurs. » Quant au Conseil général de Haute-Savoie, il estime qu’il est trop tôt pour prendre position. Et même si rien n’est encore décidé officiellement, le Département estime que le remplacement des panneaux “90” par des “80” coûterait environ 100 euros l’unité (en conservant le même support). L’enveloppe minimum pour modifier la centaine de panneaux concernés serait ainsi chiffrée à hauteur de 10 000 euros.

( * ) Outre la baisse de la vitesse autorisée sur le réseau secondaire, le pré-rapport du CNSR évoque la généralisation de l’éthylotest antidémarrage pour les jeunes conducteurs et l’abattage des arbres au bord des routes. Cumulées, ces mesures pourraient, selon les estimations, faire passer le nombre de tués de 3 600 à 2 000 d’ici à 2020. Pour l’instant, il ne s’agit que de propositions, qui seront examinées prochainement par les 51 membres.

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Message par paspat le Sam 26 Oct 2013, 07:28

Si on continue dans leur réflexion :
"...l’abattage des arbres au bord des routes..."
Il n'y a pas que des arbres au bord des routes...
il y a aussi des maisons, des panneaux de signalisation, des radars, des piliers de ponts...
On supprime tout le long des routes donc... Ou alors on nous mets sur des rails pour ne pas quitter la route...
Mais ça, ça existe déjà. Cela s'appelle le train... Ce qui n'exclut pas non plus les risques d'accidents...
Ah quand on réfléchit de trop avant de faire quelque chose... On risque de ne plus rien faire...
avatar
paspat
Youngtimer cadet
Youngtimer cadet


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Message par Black Cat le Sam 26 Oct 2013, 07:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Si on continue dans leur réflexion :
"...l’abattage des arbres au bord des routes..."
Il n'y a pas que des arbres au bord des routes...
il y a aussi des maisons, des panneaux de signalisation, des radars, des piliers de ponts...
On supprime tout le long des routes donc... Ou alors on nous mets sur des rails pour ne pas quitter la route...
Mais ça, ça existe déjà. Cela s'appelle le train...
Ce qui n'exclut pas non plus les risques d'accidents...
Ah quand on réfléchit de trop avant de faire quelque chose... On risque de ne plus rien faire...
J'ai entendu çà il y a quelques temps à la télé dans une émission sur les voitures. Ils y parlaient de système anti-collision, vitesse régulée, fatigue au volant, etc... et un des chroniqueurs à fait remarquer que çà revenait à prendre le train !
avatar
Black Cat
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une diminution de la vitesse sur les routes départementales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum